Chargement

Auto-entrepreneur : Un sur cinq survit

Posté le : 25/09/2017

Triste constat ! Cinq ans après leur immatriculation, seuls 23 % des auto-entrepreneurs déclarés au premier semestre 2010 sont encore actifs sous ce régime. En effet, parmi les 62 % qui ont démarré une activité économique, 38 % sont pérennes à cinq ans. Pour la même génération, la proportion d’entrepreneurs individuels classiques encore actifs après cinq ans est beaucoup plus élevée (50 %).

La proportion d’auto-entrepreneurs encore actifs cinq ans après dépend beaucoup du secteur d’activité. Elle est la plus élevée dans la santé humaine et l’action sociale (46 %) et dans l’enseignement (35 %). En revanche, elle est plus faible que la moyenne dans l’information-communication et le commerce (19 %).

La pérennité croît avec l’âge de l’auto-entrepreneur. Elle dépend également du fait d’exercer en activité principale ou non : s’il s’agit initialement d’une activité de complément, la pérennité à cinq ans est plus faible que pour une activité principale.

En moyenne, les auto-entrepreneurs immatriculés en 2010 encore actifs cinq ans après déclarent un chiffre d’affaires de 10 200 euros en 2014, inférieur de 400 euros à celui déclaré deux ans plus tôt. Pour les auto-entrepreneurs en activité principale, ce chiffre d’affaires annuel moyen est de 12 800 euros, contre 7 700 euros pour ceux en activité de complément.

(source Insee)

Autres articles

Ou gagne-on le mieux sa vie comme indépendant ?

Les professionnels indépendants, hors secteur agricole et auto-entrepreneurs, ont retiré en moyenne 3 260 € par mois de leur activité non salariée, selon la dernière enquête de l'INSEE qui constat de fortes disparités entre le Nord et le Sud.

Lire la suite

Micro-BIC et Micro-BNC en hausse

Les plafonds d'application des régimes micro-BIC et micro-BNC sont augmentés.

Lire la suite

Fin programmée du Régime social des indépendants

Chose promise… Comme l'avait annoncé le Président de la République lors de sa campagne, le Régime social des indépendants (RSI) va disparaître. Il était temps !

Lire la suite

Réformes en vue pour les travailleurs indépendants

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté le 5 septembre le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants.

Lire la suite

Spéculation immobilière : Saint Barth met un coup de frein

La taxe sur les plus-values immobilières, qui s'applique à Saint-Barth également à la résidence principale, s'élèvera à 35% si le vendeur occupe son bien depuis moins de cinq ans, au lieu de 20% en cas d'occupation antérieure.

Lire la suite

Créations d’entreprises en baisse

L’Insee note un repli des créations d'entreprises en août 2017.

Lire la suite