Chargement

Des précisions sur la taxation des donations

Posté le : 04/09/2017

L'administration met à jour sa doctrine de la mesure de la loi de finances pour 2017 selon laquelle les donations réalisées par l'adoptant au profit d'adoptés simples sont taxées selon le régime fiscal applicable aux transmissions à titre gratuit en ligne directe aux conditions suivantes :

- les adoptés, mineurs au moment de la donation consentie par l'adoptant, doivent avoir reçu de l'adoptant pendant 5 ans au moins des secours et des soins non interrompus au titre d'une prise en charge continue et principale ;

- pour les adoptés majeurs, ces mêmes secours et soins doivent avoir été prodigués, soit dans leur minorité et pendant 5 ans au moins, soit dans leur minorité et leur majorité et pendant 10 ans au moins.

Cette mesure s'applique aux donations réalisées à compter du 1er janvier 2017.

 

Autres articles

Qui donne le plus en France ?

Les plus de 60 ans restent les donateurs les plus fidèles. Pour autant, le nombre de foyers déclarant un don au fisc a reculé de plus de 4% en 2016.

Lire la suite

La réserve héréditaire des successions internationales sur la sellette

La Cour de cassation s'est positionnée sur la question de l'application d'une loi étrangère dans le règlement d'une succession qui écarterait purement et simplement un héritier réservataire.

Lire la suite

Les Français remplissent leurs livrets en attendant les réformes fiscales

La collecte nette du livret A pour le mois d'août a progressé, à 1,59 milliard d'euros, après 1,15 milliard en juillet, selon les derniers chiffres de la Caisse des Dépôts.

Lire la suite

Logement locatif : Attention à ne pas devenir un « Pro »

L'acquisition de plusieurs logements locatifs fait perdre la qualité de "consommateur" dans les relations avec la banque, d'après la Cour de cassation.

Lire la suite

Déficit foncier : Rien n'est perdu en cas d'arrêt de location

Lors de la réalisation de travaux dans un bien loué, les dépenses peuvent être déduites. Mais à condition de louer le bien pendant trois ans à la suite des travaux.

Lire la suite

Que deviennent les déficits fonciers en fin de location ?

Pour le Conseil d’Etat, en fin de location, les déficits fonciers ne sont pas à imputer sur le revenu global mais sur les revenus fonciers de l'année où ils ont été réalisés et peuvent, le cas échéant, devenir reportables sur les revenus fonciers issus d'autres locations.

Lire la suite