Chargement

Les DIC commandements pour mieux comprendre vos placements !

Posté le : 26/11/2018

Qu'il s'agisse d'investir dans une SCPI (Société civile de placement immobilier), d'une Sicav ou d'un fonds à formule, l'intermédiaire financier doit remettre à l'épargnant un document d'informations clés (DIC) lui permettant de comprendre la nature et les caractéristiques du produit. "Le DIC est le document à lire en priorité", estime l'Autorité des marchés financiers (AMF) et c'est à ce titre qu'elle vient de publier un mini-guide de lecture de ce document précontractuel dont le format est standardisé. Il explicite les principales rubriques comme l'indicateur de risque, les scénarios de performance et les frais. Précisons que, pour les fonds et les Sicav, l'intermédiaire financier pourra présenter jusqu'au 31 décembre 2019 soit le DIC, mis en place le 1er janvier 2018 conformément à la nouvelle réglementation européenne, soit le "document d'information clé pour l'investisseur" (ou DICI) en vigueur en France jusqu'à présent.

 

Autres articles

Un label ISR

Le décret sur l'investissement socialement responsable est publié.

Lire la suite

Les Français, l’épargne et la retraite

Jean-Paul Betbeze, Economiste et Président du Cercle des Epargnants, et Estelle Thomas, de l’institut CSA, ont présenté les résultats de la 14ème édition du baromètre « Les Français, l’épargne et la retraite » du Cercle des Épargnants.

Lire la suite

Les Français épargnent mal pour leur retraite

Le sondage Global Investor Puls de BlackRock a montré que nos concitoyens épargnent beaucoup, mais que leurs choix s'avèrent peu pertinents dans l'optique de la préparation à la retraite.

Lire la suite

Article test avec toutes les catégories

article test avec toutes les catégories

Lire la suite

Du mieux pour les retraites

La situation financière des régimes de retraite s'améliore.

Lire la suite

Vive l’actionnariat salarié

En 2015, la France est toujours championne d’Europe de l’actionnariat salarié « démocratique », selon la dernière édition de l’étude de Eres sur l’actionnariat salarié coté.

Lire la suite